Abandon du projet de double stade à la Beaujoire

Après l’annonce, par la Présidente socialiste de la métropole nantaise, de l’abandon du projet de cession d’une parcelle au profit du FCN pour la construction d’un nouveau stade, un constat s’impose : ce projet a été mal mené de bout en bout. C’est un échec personnel et cuisant pour la Présidente.



Mais le malheur des uns, faisant parfois le bonheur des autres, la Présidente voit dans l’enquête préliminaire du parquet national financier visant la situation fiscale de Monsieur KITA, Président du FCN, une opportunité pour échapper à un véritable fiasco politique à un an des élections municipales.

Ce dernier avait pourtant été cité préalablement dans les « Panama Papers » et les « football leaks » sans que cela ne questionne sur le plan éthique, ni la Présidente de la Métropole, ni sa majorité. Cette indignation à géométrie variable lui offre une porte de sortie malgré cette fameuse intuition positive qu’elle avait tant tenu à partager avec les membres du Conseil métropolitain le 7 décembre dernier. Mais une intuition, aussi forte soit-elle, ne remplacera jamais une vraie vision !

Je tiens à rappeler que cette décision fait suite à :
Un défaut de gouvernance et de méthode qui a contraint au rejet du projet YelloPark ; un projet d’aménagement global (100% privé) qui répondait cependant au besoin en logements et en bureaux, au besoin en équipements publics ainsi qu’à la nécessaire modernisation de nos infrastructures sportives.
Un arbitrage pris en urgence, face au risque pénal qui menaçait la Présidente de la Métropole, et qui a conduit à la proposition de construction de deux stades, côte à côte, sans vision d’aménagement du quartier Nantes/Erdre et sans aucun projet d’avenir pour le stade actuel de la Beaujoire.

Reste toutefois le besoin d’un équipement plus performant, répondant aux nouvelles normes et aux attentes tant des dirigeants que des joueurs et des supporters. J’entends ce besoin que la collectivité devra accompagner afin de porter une politique sportive ambitieuse mais surtout plus fédératrice et visionnaire, au service des habitants de la métropole nantaise.

Lundi 25 Février 2019
Webmaster HG