YELLOPARK

METROPOLE ET PORTEURS DU PROJET DOIVENT RESPECTER LES EXIGENCES MISES EN EXERGUE PAR LA CNDP !



À deux mois du Conseil métropolitain du 7 décembre prochain, lors duquel il est à ce jour prévu que nous débattions de la cession du site nécessaire à la réalisation du projet YelloPark, nous souhaitons, sans préjuger de la décision que nous prendrons en toute responsabilité lors du vote relatif à cette cession, rappeler notre attachement aux trois exigences mises en exergue par les garants de la Commissions Nationale du Débat Public (CNDP) et par sa Présidente Chantal Jouanno :

1. Mener des études indépendantes concernant les alternatives à la démolition du stade : nous redisons qu’au regard de la nature du projet (véritable transformation d’un quartier de notre ville), la Métropole doit se saisir de cette exigence et fournir les moyens nécessaires pour mener à bien ces études qui sont indispensables à une prise de décision éclairée.

2. Apporter des éclaircissements complets à toutes les questions soulevées par le prix de cession du site : nous appellons l’attention de la Présidente de Nantes Métropole et lui demandons la réalisation d’une évaluation contradictoire du prix de cession. Nous savons, en effet, que les expertises réalisées par France domaine sont très souvent contestées. Aussi, afin d’objectiver la valeur du site à céder et pour déterminer au mieux les intérêts de la Métropole, nous préconisons la désignation d’un collège de trois experts en évaluation immobilière qui remettront un rapport commun sur la méthode d’évaluation à retenir ainsi que sur le prix de cession, comme cela est notamment pratiqué en matière judiciaire.

3. Nommer une commission pluraliste en charge de l’analyse du bilan environnemental de l’opération de démolition puis de reconstruction du stade : nous attendons de la Métropole, conformément à nos engagements pour le climat et en faveur de la protection de la biodiversité, qu’elle mesure les impacts des deux alternatives sur notre environnement mais aussi sur la santé des riverains du chantier.


Nous réaffirmons qu’il est possible d’inventer à Nantes une voie plus apaisée et plus fédératrice pour construire la ville et mettre enfin l’engagement citoyen au cœur des enjeux urbains. C’est une voie que nous défendrons avec détermination.

Cosignataires :
- Hervé Grélard, Mounir Belhamiti, Cécile Bir
- Conseillers municipaux et Conseillers métropolitains

Jeudi 25 Octobre 2018
Webmaster HG